Découvrir notre commune
Le Pays Dunois : Naillat
Accueil > Les Communes > Naillat > Découvrir notre commune > Types de constructions à Naillat

Découvrir notre commune

Types de constructions à Naillat

Imprimer cet article

Les traces des villas gallo-romaines se trouvent par dizaines dans notre campagne grâce à la découverte lors des labours de nombreuses tuiles : tegulae et imbrices. C’étaient des maisons de maîtres, en pierre bien appareillée. Ces murs sont encore visibles au village des Beiges .

Les plus anciens vestiges de construction dans notre commune datant du début du Moyen Age sont les souterrains-refuge que l’on signale dans le bourg, aux Villettes, à Plantadis...
Ils comprennent souvent une salle et plusieurs couloirs d’une dizaine de mètres. Ils servaient de silos à céréales et peut-être d’abri en cas de dangers.
Au-dessus de ces galeries se trouvaient certainement des constructions légères avec une ossature de rondins et branches couvertes de fougères ou de chaume. A noter que certains de ces villages ont depuis disparu comme celui de Seuil entre les Villettes et Poulignat.

JPEG - 12.2 ko
Maison au bourg

Jusqu’au XVIIe siècle les maisons paysannes construites en matériaux périssables n’ont pu se conserver. Seules les demeures de maîtres ou de petits seigneurs ; motte castrale et château en bois de la Redoute (XIe siècle) au pont de Naillat, vestiges du château de la Bastide (XIII-XIVe), sont encore reconnaissables. Aux Ribières, des pierres de réemploi d’un castelet de cette époque (peut-être venant des Beiges) sont visibles ; linteaux en accolade, piliers de cheminée, margelle d’un puits près de la route. Restes également aux Fougères et à Azat avec des portes gothiques.
De la renaissance de nombreux témoignages avec le bel escalier et fenêtre-banc à Pécut.
Dans le bourg, les bâtiments du prieuré sont les plus anciens avec la maison près du monument, la grange, pour la redevance de la dîme, possédait un encadrement de fenêtre daté 1620. Mais le plus bel édifice reste le pigeonnier avec sa superbe charpente. En partie de cette époque, le château de la Vergne est un bel exemple.

JPEG - 18 ko
Belle maison fleurie

Dans tous nos villages se trouvent des habitations basses avec souvent des entrées entourées de bois, avec des portes en deux parties comme à Lavaudaguet, habitations du XVIII, possédant parfois des escaliers en bois ou en pierres (Plantadis, le Teilloux, les Granges). La poste, ancienne propriété des Lemoine de Forges, est un bel exemple d’une demeure bourgeoise XVIIIe, avec son magnifique escalier et ses boiseries Louis XVI.

La majorité des demeures anciennes de notre commune datent de la seconde moitié du XIXe, édifiées à une période de profonds changements sociaux dans nos campagnes. Des maisons remarquables avec de beaux encadrement de granit taillé et de génoises sont à admirer, notamment à Naillat mais également à Chabannais, village qui possède l’ancienne maison de la famille du Docteur Bord.

Naillat

L'Office de Tourisme L'Association Intercommunale La Communauté de Communes